Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les maux dans les mots

Elmut, constructeur mégalo

16 Octobre 2012 , Rédigé par Cheuret clément Publié dans #conte

Petit reprise de ''Trya, chevalier de l'aurore'' au profit d'un article de presse sur un jeu en ligne :

Elmut était un visionnaire, un visionnaire mégalo,

Construite lui était une tour de cent mètres de haut,

Il était un constructeur, un constructeur mégalo,

Des joueurs sous ses ordres grondaient,

Il était un meneur, un meneur mégalo,

Six villes sous ses yeux l'acclamaient,

Il était un gouverneur, un gouverneur mégalo,

A la charge il partit, une v2 il entreprit,

Il était un brave, un brave mégalo,

Ses maçons se firent vieux et un à un, de son souffle, la mort les appela,

Il était un contremaître triste, la tristesse du mégalo,

Le désespoir le gagnait, rongeant peu à peu son cœur glacé,

Il était un homme seul, la solitude du mégalo,

La bêta il finit par sortir au prix d'un grand nombre d'année,

Il était un homme de courage, le courage du mégalo,

Une fête son pays lui fit, mais lui pleurait ses joueurs envolés,

Il était un homme de cœur, un cœur de mégalo,

De retour dans sa ville, sa tour il s'en alla trouver,

Il était en attente d'un chez soi, le chez soi du mégalo,

De sa construction bien aimée, seul les fondations il restait,

Il était incrédule, l'incrédulité du mégalo,

La fureur le cueillit, de ses ennemis il ôterait toute vie,

Il était en rage, la rage du mégalo,

A son secours il appela ses maçons tombés au combat,

Il était en fureur, la fureur du mégalo,

Du royaume des morts, ces joueurs revinrent,

Il était un battant, un battant mégalo,

Au codage il partit, sans peur ni merci,

Il était bouillonnant, le bouillonnement du mégalo,

Et de ce gouverneur sans merci, la mort s'éprit,

Il était un sanguinaire, un sanguinaire mégalo,

Lui et ses anciens, construisirent sans pitié ni répit,

Ils étaient des guerriers, les guerriers de la mort,

Php ou css, ils alignaient et testaient,

Ils étaient des reconstructeurs, des reconstructeurs de la mort,

A jamais ils coderaient et de leur règne une v3 surgirait,

Ils étaient des hommes d'honneur, ils sont maintenant des automates sans cœur,

A leur côté la mort déboguera, à leur côté la mort périra !

Codeurs et testeurs levez vous,

Compagnons d'Elmut, préparez vous,

Releveur d'espoir, EI n'attend que vous !

Notre renouveau sonne la fin de ces terres et notre rage le début d'une nouvelle ère !

Partager cet article

Commenter cet article